Les Lundis d'Hortense

Association des musiciens et programmateurs Jazz en Belgique

Chaussée de Louvain, 193a-195 - 1210 Bruxelles

Évènements de cet organisateur

mars

dim17mar17:00Hermia - Mohy - Gerstmans : The Love SongsCycle Jazz Tour des lundis d'hortense

Détails de l'évènement

Ce trio revisite quelques-uns des plus beaux standards de l’histoire du jazz, de façon instrumentale et dans toute la chaleur intimiste d’une formule sax-piano-contrebasse qui laisse tout l’espace à la douceur et à la subtilité du son.
Avant chaque titre, les musiciens vous replongent verbalement dans le texte de la chanson d’origine, pour tenter d’en faire ressortir quelques bijoux de poésie propre à cette époque de Broadway. Cela permet à l’auditeur de se replonger plus en profondeur encore dans ces splendides mélodies connues de tous, ici magnifiées par des solistes hors pair.

Manuel Hermia
Improvisateur, compositeur et explorateur de musiques.
Avec une base classique dans sa jeunesse, une formation au Conservatoire en jazz suivie de 30 ans de pratique sur d’autres musiques (Inde, Monde arabe, Afrique, Amérique latine…), Manuel Hermia développe une façon universelle d’envisager la musique et met sur pieds de nombreux projets où il se joue des barrières stylistiques, développant des univers quelque part entre jazz, musique classique, contemporaine, rock et musiques du monde.
De la même façon, il envisage la composition et l’improvisation comme des disciplines complémentaires et égalitaires.
Il enseigne le saxophone et donne cours d’ensemble jazz au conservatoire de Bruxelles, ainsi qu’un séminaire d’improvisation à l’attention des étudiants de la section classique.
En parallèle, il mène et copilote une dizaine de projets musicaux.

Pascal Mohy
Né le 21 septembre 1980 à Liége, Pascal commence le piano à 6 ans à l’académie Gretry. Il découvre le jazz bien plus tard, vers l’ âge de 14 ans, lors d’un stage d’été donné par Benoît Sourisse.
Il étudie à partir de 1999 au conservatoire de Bruxelles le Jazz avec Eric Legnini et la musique classique avec Patricia Montero et obtient en 2007 le django d’or (jeune talent).
Il enregistre un disque avec son trio en 2008 (« automne 08 » paru chez Igloo) avec Sal la Rocca à la contrebasse et Joost van Schaick à la batterie. Il collabore avec de nombreux artistes comme Steve Houben,Quentin Liègeois, Pascal Paulus, Pierrick Pedron, Dré Pallemaerts, Peter King,… I
l est également pianiste et co-compositeur dans le groupe de Melanie de Biasio et figure sur ses deux disques « A Stomach is Burning » et « No Deal ».

Sam Gerstmans
Issu d’une famille de musiciens, Sam Gerstmans commence la musique très jeune. Il découvre d’abord la musique classique et la pop à travers le violon, la trompette, la basse électrique, la guitare et le piano puis plus tard le jazz.
Il étudie cette musique d’abord au jazz studio pendant un an puis au Conservatoire Royal de Bruxelles.
Cela fait aujourd’hui 20 ans qu’il accompagne diverses formes musicales : jazz, musique du monde, Pop…
Ses groupes actuels sont Jean-Paul Estiévenart Trio, Les Violons de Bruxelles, Mohy/Liégeois/Gerstmans trio, Lorenzo Di Maio, «Jazz For Kids» avec Manu Hermia et Pascal Mohy, Nina New Dawn (hommage à Nina Simone), Michel Herr, Fabrice Alleman.

L’amour, l’amour ! L’amour est le moteur de la vie. Et les thèmes qui l’ont magnifié, en jazz ou autres, sont innombrables. Le trio, formé par Manu Hermia, Pascal Mohy et Sam Gerstmans, n’a eu qu’à les cueillir pour en faire un superbe bouquet et nous l’offrir. Mais ce serait presque trop court si celui-ci n’était pas accompagné d’une déclaration.
Alors, Manuel Hermia n’hésite pas à en dire quelques mots avant de laisser les notes délicates faire le reste.
Ainsi, vous en connaitrez peut-être un peu plus sur celui qui tombe amoureux trop facilement ou celle dont les yeux brillent sous la lumière des étoiles…

Le trio délivre ces histoires universelles avec toute l’élégance et la sincérité pour les rendre uniques. Aucune histoire d’amour ne ressemble à une autre.

Avec douceur et lyrisme, le piano soutient le souffle voluptueux et fragile du ténor au rythme des battements de la contrebasse comme ceux d’un cœur prêt à s’emballer.
Et, à coup sûr, ce trio va vous faire chavirer.
© Jacques Prouvost

&nbsp

Overzicht

Liefde, liefde! De liefde is niet alleen de drijvende kracht van het leven, maar ook een onuitputtelijke bron van inspiratie die, niet alleen in de jazz, tot talloze thema’s heeft geleid.

Het trio, dat bestaat uit Manu Hermia, Pascal Mohy en Sam Gerstmans, hoefde die alleen maar te plukken om er een verrukkelijk boeket van te maken. Maar dat behoeft misschien wel wat uitleg.
Manuel Hermia richt zich dan ook tot het publiek voor hij de delicate noten voor zich laat spreken. Zo komen we wat meer te weten over die man die te makkelijk verliefd wordt, of over die vrouw wier ogen schitteren in het licht van de sterren …

Het trio brengt deze universele verhalen met de nodige elegantie en eerlijkheid, waardoor ze meteen ook uniek worden. Geen twee liefdesverhalen lijken op elkaar.
Het zachte en lyrische pianospel ondersteunt de weelderige en fragiele klanken van de tenorsax, terwijl de contrabas het ritme aangeeft, als dat van een hart dat op het punt staat ervandoor te galopperen.

Dit trio zal u in elk geval omver weten te blazen.

© Jacques Prouvost

Heure

(Dimanche) 17:00(GMT+01:00)

Adresse du lieu

Relais Jazz

Rue de Beauvechain, 56

Informations

relaisjazz@gmail.com
0489 44 83 87

Prix

En prévente
Adultes : 15 €
Membres des Lundis d’Hortense : 12 €
Étudiants : 12 €


Sur place
Adultes : 18 €
Membres des Lundis d’Hortense : 12 €
Étudiants : 14 €


Prix de soutien à l’asbl Relais Jazz : 20 €

Réservation en ligne

Réservation en ligne

Partenaires

DANS LE CADRE DU JAZZ-TOUR DES LUNDIS D’HORTENSE

AVEC L’AIDE DES TOURNÉES « ART ET VIE »

avril

dim07avr17:00Eliott Knuets QuintetCycle Jazz Tour des lundis d'hortense

Détails de l'évènement

Le jeune guitariste prodige, Eliott Knuets a fait beaucoup parler de lui ces dernières années.
À 16 ans, il a la chance de jammer avec Wynton Marsalis alors en tournée en Belgique. Séduit, celui-ci l’invite à venir jouer au Dizzy’s Club de New York pour une session virtuelle.
Peu de temps après, il se produit sur les plus belles scènes du pays (Brosella, BOZAR, Grand-place) et à l’international (Getxo Jazz Festival).

En 2023, artiste résident du Leuven Jazz Festival, il joue pour la première fois avec Aaron Parks et Jorge Rossy. La même année, il est finaliste du concours international de jazz « Keep an Eye » où il se produit en quartet avec le pianiste Noé Secula. Ensemble, ils remportent le prix des meilleurs arrangeurs.

Aujourd’hui, le guitariste revient avec son tout premier projet qu’il a démarré il y a 2 ans. Il nous emmène dans un univers musical forgé par la pure tradition du jazz américain.
Dans ses compositions, on peut retrouver Monk, Coltrane, Ellington mais aussi des influences plus actuelles.

Un mélange qui fait naître un nouveau son du jazz : le son d’une nouvelle génération.

 La qualité n’attend pas le nombre des années, dit-on. C’est d’abord la passion qui anime Eliott Knuets et qui lui permet de survoler le jazz avec classe et aisance.
Eliott a à peine 20 ans et a déjà joué avec Wynton Marsalis, Aaron Parks ou encore Stéphane Guillaume. Il a aussi déjà enregistré un album. Et ce projet a, depuis sa création en 2000, pris de l’ampleur, de l’épaisseur, de l’assurance… et le guitariste n’est pas prêt de se calmer. Il faut dire qu’il aime partager et communiquer.
Sur scène, il se sent à l’aise et peut se permettre ainsi de prendre tous les risques, ce qui promet toujours de belles surprises.

Dans la lignée des guitaristes de légende, à commencer par Kenny Burrell, Knuets injecte des pointes de Monk ou de Coltrane, mais il impose surtout sa vision et son style. Les excellents musiciens qui l’accompagnent sont aussi de fidèles amis qui le rassurent autant qu’ils le poussent. Eliott éblouit par sa virtuosité et sa simplicité.
Ça swingue, ça groove, ça improvise, ça laisse de l’espace, bref, ça jazze.

Ne manquez pas ce jeune talent avant qu’il n’aille envahir les clubs et les scènes d’Europe et d’ailleurs.
Immanquable !
© Jacques Prouvost

Eliott Knuets : guitare
Stéphane Guillaume : saxophones, flûte
Olivier Collette : piano
Sam Gerstmans : contrebasse
Daniel Jonkers : batterie

Overzicht

Kwaliteit komt niet met de jaren, zegt men weleens.
Eliott Knuets laat zich in de eerste plaats leiden door zijn passie, waardoor hij zich stijlvol en vlot een weg door de jazz weet te banen. Eliott is amper 20, maar nu al heeft hij samengespeeld met Wynton Marsalis, Aaron Parks en Stéphane Guillaume en een eerste album ingeblikt. Dit project heeft in 2020 het licht gezien en is er sindsdien alleen maar groter en intenser op geworden.
En de gitarist denkt er nog lang niet aan om het rustiger aan te gaan doen.

Eliott is iemand die graag van gedachten wisselt en communiceert. Hij voelt zich in zijn sas op het podium. Daardoor hoeft hij de risico’s niet te schuwen, en dat leidt altijd weer tot fijne verrassingen.
In de traditie van de legendarische gitaristen voor hem, zoals Kenny Burrell, voegt Knuets een snuifje Monk of Coltrane aan zijn gitaarspel toe, maar hij legt in de eerste plaats zijn eigen visie en stijl op. De uitstekende muzikanten die hem begeleiden zijn ook trouwe vrienden die hem zowel geruststellen als voortstuwen. Eliott maakt indruk met zijn virtuositeit en eenvoud.
Het swingt, het is groovy, het staat bol van de improvisaties, het laat ruimte … Dit is, kortom, jazz van de bovenste plank.

Mis dit jonge talent niet, want binnenkort zal Eliott ongetwijfeld de clubs en podia binnen en buiten Europa in lichterlaaie zetten.
Niet te missen !
© Jacques Prouvost

 

Heure

(Dimanche) 17:00(GMT+02:00)

Adresse du lieu

Relais Jazz

Rue de Beauvechain, 56

Informations

relaisjazz@gmail.com
0489 44 83 87

Prix

En prévente
Adultes : 15 €
Membres des Lundis d’Hortense : 12 €
Étudiants : 12 €


Sur place
Adultes : 18 €
Membres des Lundis d’Hortense : 12 €
Étudiants : 14 €


Prix de soutien à l’asbl Relais Jazz : 20 €

Réservation en ligne

Réservation en ligne

Partenaires

DANS LE CADRE DU JAZZ-TOUR DES LUNDIS D’HORTENSE

AVEC L’AIDE DES TOURNÉES « ART ET VIE »

mai

dim19mai17:00JATOBA QUARTETCycle Jazz Tour des lundis d'hortense

Détails de l'évènement

Depuis de nombreuses années, Henri Greindl aime mélanger les racines latino-américaines aux langages musicaux occidentaux. Charles Loos, lui, a développé un style qui lui est propre au carrefour de la musique “sérieuse”, du folklore et du jazz d’hier et d’aujourd’hui.
En 2019, les deux musiciens-compositeurs se réunissent à l’Heptone pour enregistrer un nouvel album en compagnie de Daniel Stokart au saxophone et à la flûte et de Jan De Haas à la batterie.
Leur répertoire, exclusivement composé de compositions, marie à merveille les mondes des deux leaders.

Presse

Le jazz est né de croisements et de partages. Le guitariste Henri Greindl et le pianiste Charles Loos se sont croisés à maintes reprises et ont souvent partagé. Les voici à nouveau réunis et entourés de deux autres musiciens de talent avec qui ils partagent les mêmes visions : Jan De Haas aux drums et Daniel Stokart aux saxes. Jatoba quartet mélange, au fil des compositions personnelles du guitariste et du pianiste, la bossa, le jazz, la ballade ou le tango. A la fois lyrique et poétique, légère et exaltée, la musique est tantôt très évocatrice, tantôt entraînante. Laissez-vous bercer par les mélodies tendres, distillées par le piano volatile de Charles Loos et magnifiées par la flûte, le soprano ou l’alto de Daniel Stokart. Vous y verrez des ciels changeant, des contrées verdoyantes, des oiseaux colorés. Mais peut-être aurez-vous aussi l’envie de claquer des doigts et de battre du pied ou, pourquoi pas, d’oser quelques déhanchements sur des rythmes subtilement enflammés par Jan De Haas ou par le son suave de la basse agile d’Henri Greindl ? N’hésitez pas, ce cocktail raffiné et élégant est à consommer sans modération.


Charles Loos

Né à Bruxelles en 1951, Charles Loos suit une formation classique avant de partir en 1972 à la Berklee School of Music à Boston.
Sa musique est nourrie d’éléments les plus divers allant de la musique folklorique à classique en passant par le jazz actuel.
Le musicien met avec un égal bonheur sa sonorité et son style inimitables au service de projets variés. On trouvera de nombreuses traces de cet éclectisme au sein même du catalogue Mogno : “Parfum latin”, “Ménage Artois” ,“Au fil du temps” avec son complice de toujours, Steve Houben, ainsi que le quatuor à cordes Thaïs, quand ce n’est pas comme “sideman” au sein du quartet de Stéphane Mercier ou de la “Radoni’s tribe”.
Charles Loos se produit également régulièrement en solo.

Henri Greindl

Né à Bruxelles en 1957, Henri Greindl joue dans de nombreux groupes où il aime mélanger les racines latino-américaines aux langages musicaux occidentaux et compose aussi de la musique pour films et pièces de théâtre.
Après plusieurs années de guitare classique, il se tourne vers les musiques improvisées, joue de la contrebasse dans de multiples formations de jazz avant de partir étudier l’arrangement et la musique de film à la « Grove School of Music » à Los Angeles en 1982.
En Belgique, il joue avec de nombreux musiciens (Charles Loos, Anne Wolf, Jan de Haas, Tonio Reina, Nono Garcia, Victor da Costa,…).
Henri Greindl a fondé en 97 le label indépendant “Mogno music” sur lequel sont déjà sortis près d’une centaine d’albums des meilleurs musiciens belges de jazz et musiques du monde.

Daniel Stokart : flûtes, saxophones
Charles Loos : piano
Henri Greindl : basses, guitares
Jan de Haas : batterie

Heure

(Dimanche) 17:00(GMT+02:00)

Adresse du lieu

Relais Jazz

Rue de Beauvechain, 56

Informations

relaisjazz@gmail.com
0489 44 83 87

Prix

En prévente
Adultes : 15 €
Membres des Lundis d’Hortense : 12 €
Étudiants : 12 €


Sur place
Adultes : 18 €
Membres des Lundis d’Hortense : 12 €
Étudiants : 14 €


Prix de soutien à l’asbl Relais Jazz : 20 €

Réservation en ligne

Réservation en ligne

Partenaires

DANS LE CADRE DU JAZZ-TOUR DES LUNDIS D’HORTENSE

AVEC L’AIDE DES TOURNÉES « ART ET VIE »